Conseiller à la sécurité (matières dangereuses) (H/F)

Fiche métier de conseiller à la sécurité (matières dangereuses) (h/f)

Conseiller à la sécurité (matières dangereuses) (H/F)

Transport routier de marchandises

Exigé par la réglementation ADR pour les entreprises transportant, chargeant et déchargeant des matières dangereuses, le conseiller à la sécurité (H/F) détient un rôle crucial. Il doit perpétuellement chercher à optimiser et à améliorer les conditions de sécurité de l’entreprise dans laquelle il travaille. Son activité principale consiste à concevoir, à mettre en œuvre et à faire respecter les procédures et les règles de sécurité relatives à la manipulation et au transport de matières dangereuses. Il est également amené à rédiger des rapports visant à analyser les causes des accidents, à résumer les actions menées, à présenter et à proposer des recommandations écrites et d’éventuelles améliorations. Le conseiller à la sécurité exerce ses fonctions en relation avec tous les services opérationnels de l’entreprise, peut également être en contact avec les clients, les fournisseurs et les sous-traitants.

Niveau d'étude

Avant BAC

Salaire moyen
Compte tenu des responsabilités qui lui sont confiées, le salaire mensuel brut d’un conseiller à la sécurité (H/F) varie entre 2500€ et 5500€ selon l’expérience et l’entreprise dans laquelle le conseiller travaille. (source : studyrama.com)
Formation
  • ADR 2018 : formation dédiée aux Conseillers à la sécurité
Insertion professionnelle
  • Responsable assurance qualité 
  • Responsable d’exploitation
  • Moniteur d’entreprise
Demande de renseignements

Qu'est ce que le métier Conseiller à la sécurité (matières dangereuses) (H/F) ?

Les entreprises chargeant, transportant ou déchargeant des matières dangereuses ont l’obligation d’être accompagnées et conseillées par une tierce personne, appelée un conseiller à la sécurité (H/F). Il peut être externe à l’entreprise et avoir plusieurs clients, ou embauché par l’entreprise. Certaines structures spécialisées dans le domaine des conditions de travail ou les Mutualités peuvent également recruter des conseillers à la sécurité pour les positionner chez leurs clients. Pour exercer ce métier, le conseiller à la sécurité doit avoir obtenu au préalable un certificat de qualification professionnel délivré par le ministère chargé des transports à la suite d’une réussite à un examen spécifique. La réglementation ADR (directive 96/35 du Conseil du 3 juin 1996 concernant la désignation ainsi que la qualification professionnelle de conseillers à la sécurité pour le transport par route, par rail ou par voie navigable de marchandises dangereuses, transposée en droit français par l'arrêté du 1er juin 2001 (modifié par l’arrêté du 5 décembre 2002) relatif au transport des marchandises dangereuses par route) définit le conseiller à la sécurité comme la personne ayant pour mission de « promouvoir dans l'établissement toute action de nature à faciliter l'exécution des transports de marchandises dangereuses et à aider à la prévention des risques pour les personnes, les biens ou l'environnement ». En d’autres mots, le conseiller à la sécurité est responsable de la conception et de la mise en œuvre des procédures et des règles de sécurité directement liées à la manipulation et au transport de matières dangereuses. Son rôle est également de s’assurer du respect dans l’entreprise de la réglementation concernant les opérations de manutention (qualification du personnel, adaptation des moyens de manutention et des véhicules, etc.).

Ses principales activités et missions

L’objectif principal du conseiller à la sécurité (H/F) est de prévenir l’accident. Ses missions consistent à fixer et à déterminer les dispositions et les mesures indispensables à la prévention des accidents et les procédures d’urgence adaptées en cas d’accidents ou d’incidents pouvant survenir au cours d’un transport ou de la manutention de matières dangereuses. Il doit également s’assurer que les règles de sécurité sont bien respectées par l’ensemble du personnel de l’entreprise. Grâce à sa bonne connaissance des risques, il diagnostique les risques potentiels et peut être amené à prendre en charge la formation des responsables de la sécurité dans les entreprises, des moniteurs, des sauveteurs secouristes ou encore des membres des comités d’hygiène et de sécurité. Si un accident survient lors d’un transport ou d’une opération de chargement (ou de déchargement), il doit effectuer une enquête intégrale. Le conseiller à la sécurité a pour mission de rédiger un rapport, par la suite transmis au chef d’établissement et mis à la disposition des autorités nationales, analysant les causes et présentant des recommandations écrites pour éviter le renouvellement de ce type d’accidents. Il peut également lui être demandé de rédiger un rapport annuel désignant les activités de la structure, résumant les actions menées par le conseiller ainsi que les accidents, et proposant d’éventuelles améliorations. En relation avec tous les services opérationnels de l’entreprise, et doté d’un réel sens pédagogique, il doit être capable de faire passer clairement les messages et les informations. Il doit par ailleurs sensibiliser le personnel aux risques relatifs au transport et à la manipulation des matières dangereuses, et peut également être amené à être en contact avec les clients, les fournisseurs et les sous-traitants. 

Ses compétences et qualités

  • Bon relationnel
  • Sens pédagogique développé
  • Grande rigueur intellectuelle
  • Esprit d’analyse 
  • Précision analytique
  • Capacité d’animation d’équipe
  • Connaissances techniques et juridiques
  • Réelle aptitude à la rédaction de documents et rapports
  • Sens de l’anticipation et des responsabilités
Demande de renseignements